Symphony X
Twilight in Olympus

CNR Music - 52:51

Après la bombe "Divine Wings of Tragedy", Symphony X enfonce le clou et nous livre là un très bon album : à la rencontre de Dream Theater, Blind Guardian, Angra et Malmsteen, c'est encore un chef d’œuvre que nous livre Michael Romeo et ses complices. Le talent des musiciens semble sans limite (j'ai rangé ma guitare au grenier), écœurant de classe et de dextérité à tous les niveaux, que ce soit au niveau du tandem basse/batterie, de la guitare où du chant (influences R.J.Dio et J.S.Sotto). Toujours des influences classiques très bien intégrées à leur metal progressif puissant et véloce, on peut cependant regretter l'absence de la pièce maîtresse "Twilight in Olympus", titre de plus de 20 minutes, qui n’a pas été intégré sur l'album, faute de temps, leur maison de disque japonaise avait imposé un délai strict. Voilà pourquoi je préfère le précédent "Divine wings of tragedy" et son monument-titre. On peut aussi percevoir une évolution vers un style plus progressif, ce qui n'enlève rien à la qualité de ce disque.

Les titres : Smoke and Mirrors / Church of the machine / Sonata / In the dragon's den Throught the looking Glass / The relic / Orion-the hunter / Lady of the Snow


Mon titre favori : In the Dragon's Den

 

Retour à la sélection