Avalon
Eurasia
Omega/NTS

1. Aurora - 2:11
2. Burning Souls - 4:31
3. Temujin - 4:52
4. Black Hole Wisdom - 4:27
5. Eternal Flame -7:23
6. Save The Holy Land - 4:29
7. The Last Call - 5:19
8. Eurasia - 3:07
9. The Stranger - 4:59
10. The Painting - 4:09
11. Kyrie - 3:29
12. Semaruma - 2:47

Avalon n'est pas un inconnu dans le monde du Heavy Metal. Après Why Now (95) et Mystic Places (96), deux albums manquant un peu de personnalité, Avalon modifie son line up et recrute Chitral Sompala, un chanteur originaire du Sri Lanka. C'est donc avec ce nouveau chanteur que le groupe prend une toute autre dimension sur le 3ème album, Vision Eden, où le chant de "Chity" est un mélange de Klaus Meine (Scorpions) et de Freddie Mercury (Queen), et imprime un style particulier au groupe. Après le recrutement d'un nouveau batteur, le Français Jacques Voutay, le groupe entra en studio pour un nouvel album avec l'idée de développer les influences des musiques traditionnelles indiennes apportées par le chanteur. Pour mettre en œuvre ce genre de mélange, Sascha Paeth (Heavens Gate) est mis sur l'affaire, ayant déjà fait ses preuves avec les influences brésiliennes d'Angra, la touche orientale du dernier Kamelot et le symphonique outrancier de Rhapsody.

L'introduction très "zen" met en scène Chitral Sompala dans un chant traditionnel (Aurora) contrastant avec le titre suivant, Burning Souls où le groupe n'est plus Zen du tout car tout est très heavy, avec un son énorme et limpide : ces deux premiers titres illustrent bien le contraste entre les passages Heavy et les éléments acoustiques qui composent l'album. Sur le titre suivant, Temujin, un speed mélodique avec de nombreux arrangements exotiques et d'effets futuristes, nous sentons toute l'influence de Sascha Paeth car une touche de Heavens Gate ressort nettement, probablement en raison de la présence de Thomas Rettke dans les chœurs, le chanteur de cetr autre groupe. Le son est une nouvelle fois excellent, chaques titres recelant d'une foule de détails , mais n'occultent pas la puissance dégagée par chaques riffs de guitares associés à la basse très "métallique" sur les titres mid-tempo (Burning Souls, Black Hole Wisdom). Sur Eurasia, la guitare sèche est présente sur de nombreux titres comme Save The Holy Land et The Painting dont la mélodie fait immédiatement penser au 3:16 de Van Halen (sur For Unlawful Carnal Knowledge). Une petite surprise en bonus track très sympathique, la reprise de Kyrie, qui est en fait peu différente de la version originale qu'interprétait Mr. Mister en 1985.

Le principal reproche que l'on pourrait faire à Eurasia, c'est un certain manque d'unité, la fusion du métal et de la musique indienne n'ayant pas complètement opérée, l'album est à deux vitesses et l'on ne retrouve le punch de Vision Eden que sur des titres comme Temujin. Très bon disque toutefois, faisant preuve d'une ouverture sur le monde rafraîchissante se démarquant nettement de la production actuelle.

Titre Favoris : Temujin

 

Le groupe est composé de :
Sebastian Eder : guitare
Chitral "Chity" Somapala : chant

Jacques Voutay : batterie
Petra Hasselkuss : basse
Jens Kuckelkorn : claviers

Discographie :
Why Now - 1995
Mystic places - 1997
Vision Eden - 1998
Eurasia - 2000

 

 

 

Retour