Iron Maiden
Brave New World
EMI

1 - The Wickerman (4:35)
2 - Ghost Of The Navigator (6:50)
3 - Brave New World (6:18)
4 - Blood Brothers (7:14)
5 - The Mercenary (4:42)
6 - Dream Of Mirrors (9:21)
7 - The Fallen Angel (4:00)
8 - The Nomad (9:06)
9 - Out Of The Silent Planet (6:25)
10 - The Thin Line Between Love And Hate (8:26)

Total : 66:57

La venue d'un nouvel album est toujours un événement majeur sur la planète Heavy Metal. Avec le changement de chanteur et l'inspiration déficiente de Virtual XI, nous étions en droit de nous inquiété à nouveau : de son côté, Bruce Dickinson accompagné de Adrian Smith et de la bande de Roy Z nous ont délivré deux albums très bons (Accident of Birth et The Chemical Weeding), ce qui fait que cette réunion n'était peut-être pas forcement l'affaire du siècle.

Toutes ces craintes volent en éclats dès que retenti The Wickerman, le titre single de l'album : Nicko Mc Brain a débranché le pilotage automatique navrant de Virtual XI et joue vraiment. On peut même y relever la présence d'une pédale double-basse, chose assez nouvelle chez le batteur.
Comparativement aux albums produit par Martin Birch (tous jusqu'à Fear of the Dark inclus), la production de Kevin Shirley est assez énorme, avec un son de batterie très puissant et des guitares assez brutes, dans la continuité du virage amorcé sur The X Factor. Nous pouvons qualifier le son de Brave New World de "moderne", où nous voyons très bien qui sont les stars de l'équipe : la basse de Steeve Harris etant encore omniprésente et le chant de Bruce Dickinson est plus que jamais au premier plan. Il est d'autant plus difficile dans cette situation d'apprécier l'avantage de trois guitares. Le chant de Bruce a nettement changé depuis ses débuts sur The Number of the Beast : moins "Metal" et nettement plus mélodique, c'est de toute manière un véritable régal, il est évident que le chanteur est une composante indissociable de Iron Maiden.

Qu'en est t-il du style Maiden ? On pouvait penser que Brave New World serait un retour à la grande période, mais contrairement aux prévisions, Il est indéniable que le groupe, malgré sa longue carrière, évite le come-back démagogique et évolue dans un registre sensiblement différent de par le passé. Cette fois-ci, nous pouvons dire qu'il s'agit probablement de l'album le plus homogène de Iron Maiden, et aussi le plus long. L'orientation nettement progressive des compositions, dont certaines sont longues et complexes à souhait, rend l'album plus difficile à cerner dès la première écoute, à l'image de The Nomad, superbe pièce comportant une partie fortement atmosphérique, voir symphonique (avec Steve Harris au claviers), de Dreams Of Mirrors , Blood Brother ou de l'étonnant The Thin Line... Il demeure des titres plus traditionel mais tout de même assez longs dont les deux fameux titres que sont Out Of The Silent Planet et Ghosts Of The Navigator dans la lignée des classiques du groupe. The Wickerman, The Mercenary et l'excellent Fallen Angel constituent les chansons les plus directes de l'album, mais comportent une structure relativement élaborée en évitant les travers minimalistes du précédent album.

Sans pour autant surpasser ses grands albums des 80's, mission accomplie pour la vierge de fer dont on attendait beaucoup, peut-être trop, mais qui finalement signe un album entier et courageux qui se déguste du début à la fin avec un plaisir égal. Après une carrière de plus de vingt ans, quel groupe peut se vanter d'en avoir fait autant ? Iron Maiden n'est peut-être pas le meilleur groupe de Heavy Metal à l'heure actuelle, mais c'est en tous cas le plus grand et demeure un moteur essentiel pour la promotion et le dévellopement de notre style de musique préférée.


Titre Favori : The Nomad

Line-up
Bruce Dickinson - Chant
Steeve Harris - Basse, claviers
Dave Murray - Guitares
Adrian Smith - Guitares
Janick Gers - Guitares
Nicko McBrain - Batterie

Discographie
Iron Maiden (1980)
Killers (1981)
The Number Of The Beast (1982)
Piece Of Mind (1983)
Powerslave (1984)
Somewhere In Time (1986)
Seventh Son Of A Seventh Son (1988)
No Prayer For The Dying (1990)
Fear Of The Dark (1992)
The X Factor (1995)
Virtual XI (1998)
Brave New World (2000)

Sur Internet
Site Officiel : http://www.ironmaiden.com/
Maiden Central : http://www.maidencentral.com/
Iron Maiden en français : http://www.ironmaidenfrancais.com/

 

Retour