Savatage
Poets And Madmen
SPV

1 - Stay With Me A While - 5:06
2 - There In The Silence - 4:57
3 - Commissar - 5:36
4 - I Seek Power - 6:03
5 - Drive - 3:17
6 - Morphine Child - 10:12
7 - The Rumor (Jesus) - 5:16
8 - Man In The Mirror - 5:56
9 - Surrender - 6:40
10 - Awaken - 3:23
11 - Back To Reason - 6:10

A propos de Savatage...
Depuis la création de ce site, je n'ai pas encore eu l'honneur de suivre la sortie d'un nouvel album de Savatage, un groupe culte au succès fort discret en France, mais sans aucun doute une des formations de Heavy Metal les plus importantes au niveau international. La carrière du groupe se divise à peu près en deux parties.

La première partie avec Jon Oliva au chant est clairement orientée Heavy Metal et pourrait sonner comme l'ancêtre de Blind Guardian. Hall Of The Mountain King, Gutter Ballet et Streets…A Rock Opera sont les incontournables de cette période mais un album symbolise et résume l'ensemble de ces disques : le fantastique Ghost In The Ruins, un album live en hommage au défunt guitariste Criss Oliva un peu à la manière du live d'Ozzy en hommage à Randy Rhoads, et qui se termine aussi par un bonus acoustique studio du guitariste. Ce disque, un des meilleurs live Heavy Metal des tous les temps, a été enregistré entre 1988 et 1990 et résume donc toute le première partie de la carrière de Savatage, du premier EP City Beneath The Surface en 1982 du groupe qui s'appelait alors Avatar jusqu'à Gutter Ballet. Indispensable et truffé de classiques comme Hall Of The Mountain King, Sirens, Strange Wings, etc…

La fin de cette période est marquée par Streets…A Rock Opera, une œuvre charnière indiquant l'orientation plus conceptuelle et symphonique de la musique de Savatage. C'est aussi le dernier album avec Jon Oliva au chant.

La seconde période débute avec Edge Of Thorns et un nouveau chanteur : Zachary Stevens, une superbe nouvelle voix, plus lyrique qui colle à merveille à la production plus propre et moins agressive. De son côté, bien que restant compositeur du groupe, Jon Olivia enregistrera un album, Doctor Butcher, avec le guitariste Chris Caffery, un ancien membre de Savatage sur Gutter Ballet.
Le décès du guitariste virtuose Criss Oliva en octobre 93 dans un accident de voiture va inciter Jon Oliva à revenir officiellement dans le groupe en tant que claviériste et Handful Of Rain sonne comme un album hommage. De cette tournée il reste le live l'excellent Japan Live '94 ainsi qu'une vidéo, mettant en valeur des performances scénique hors du commun.
L'arrivée du guitariste Al Pitrelli (Alice Cooper, Widowmaker) et le retour de l'autre guitariste, Chris Caffery viennent renforcer le line-up en 95 pour le concept album symphonique Dead Winter Dead. Le fameux Sarajevo 12/24 instaurera d'ailleurs les bases du premier Trans-Siberian Orchestra (Christmas Eve And Other Stories), le projet de Paul O'Neil, producteur et compositeur dans l'ombre de Savatage. En 97 paraît The Wake Of Magellan, un album dans la lignée de Dead Winter Dead. Le groupe compose aussi deux autres volets du Trans-Siberian Orchestra, The Christmas Attic et l'excellent Beethoven's Last Night. Sur ce dernier nous pouvons entendre pour la dernière fois le chant de Zack Stevens qui quitte le groupe au cours de l'année 2000, suivit du guitariste Al Pitrelli. C'est dans ce contexte que Poets And Madmen a été conçu.

...et Poets And Madmen
La conception du nouvel album de Savatage s'est déroulée de manière laborieuse. Tout d'abord, le dernier Trans-Siberian Orchestra a retardé une première fois l'album, monopolisant l'attention de Paul'O Neil, l'autre compositeur principal de Savatage. Ensuite, le groupe a du gérer la défection du chanteur Zachary Stevens, puis Al Pitrelli du s'absenter pour assurer l'intérim chez Megadeth qui venait d'essuyer le départ de Marty Friedman, pour finalement rester avec le groupe de Dave Mustaine. Pour finir, l'écriture de ce nouvel album a été interrompue pour que soit composé en urgence un titre de TSO pour la B.O. de The Grinch. Finalement, Chris Caffery et Jon Oliva se sont donc quasiment chargé de la composition de ce 10ème véritable album.

Ce Poets And Madmen rappele un peu Doctor Butcher, l'album que Jon Oliva et Chris Caffery avaient fait ensemble en 1994 car il y a beaucoup plus de guitares qu'a l'accoutumé et des riffs du même tonneau à l'image de There In the Silence et Awaken. De plus, il y a nettement moins de claviers, mais la comparaison s'arrête là car les bases de ce nouvel album demeurent 100% Savatage, le rythme et la production n'étant pas aussi énervées que sur Doctor Butcher. Le chant de Jon Oliva est aussi définitivement moins agressif et plus lyrique : ce point particulier est assez décevant, car en compensation du départ de Zack Stevens, nous aurions été tentés de croire un retour au Hall Of The Mountain King, et il n'en est rien et le chant de Jon n'est plus tout à fait ce qu'il était. Pourtant, les compositions sont bonnes, probablement plus directes, et le travail de guitare de Caffery est tout simplement excellent. D'ailleurs ce sont bien les morceaux les plus musclés qui s'en sortent le mieux à l'image de Commissar ou le Rock'n'Roll Drive car ils conviennent mieux aussi au chant assez heavy de Jon. C'est sur les passages lents comme la ballade finale Back To Reason que le chant de Zack Stevens manque cruellement. L'album contient tout de même quelques titres avec les fameux chœurs à la "Chance", (sur Handful Of Rain), plus influencés par la musique classique avec principalement Morphine Child, un titre de plus de 10 minutes mais qui demeure assez Heavy.

Globalement, ce nouvel album entre la variété des ambiances de Streets, A Rock Opera et le côté Heavy de Doctor Butcher. Même si Poets And Madmen est un très bon album, j'éprouve une relative déception après une telle attente. Malgré ce retard de 2 ans, les nouvelles chansons auraient gagné à attendre 6 mois de plus avec un autre chanteur partageant l'affiche avec Jon Oliva.

Titre Favori : Awaken

Le groupe est composť de :
Jon Oliva : chant, claviers

Chris Caffery : guitares
Johnny Lee Middleton : basse
Jeff Plate : batterie

Discographies :

Savatage
Poets And Madmen - 2001
The Wake Of Magellan - 1997
Final Bell / Ghost In The Ruins (Live) - 1995
Dead Winter Dead - 1995
Japan Live '94 (Live) - 1994
Handful Of Rain - 1994
Edge Of Thorns - 1993
Streets - 1991
Gutter Ballet - 1989
Hall Of The Mountain King - 1987
Fight For The Rock - 1986
Power Of The Night - 1985
The Dungeons Are Calling (EP) - 1984
Sirens (EP) - 1983

Avatar
City Beaneath The Surface - 1982

Trans-Siberian Orchestra
Christmas Eve And Other Stories - 1996
The Christmas Attic - 1998
Beethoven's Last Night - 2000

Doctor Butcher
Doctor Butcher - 1994

 

 

 

 

 

Retour