Shaman
Ritual
(NTS)

1 - Ancient Winds
2 - Here I Am
3 - Distant Thunder
4 - For Tomorrow
5 - Time Will Come
6 - Over Your Head
7 - Fairy Tales
8 - Blind Spell
9 - Ritual
10 - Pride

Qui était Angra ? Matos/Mariutti/Confessori ou Loureiro/Bittencourt ? Certes, le Rebirth de la nouvelle version d'Angra marque une rupture avec le reste de la discographie, mais réussi le tour de force, grâce à un nouveau chanteur réellement brillant, de proposer une continuité, non pas dans le style que l'on pourrait qualifier de plus européen, mais dans la qualité des chansons et de leur interprétation. Pourtant, "l'esprit Angra" semble avoir été perdant dans le split, mais voilà, parfois la légitimité "administrative" ne rejoint pas forcément la légitimité "artistique" et c'est avec une demi-surprise que l'on découvre la teneur de Ritual où l'on retrouve un nouveau venu, le frère du bassiste, Hugo Mariutti, ayant le poste peu confortable d'unique guitariste de la formation.
Pour retrouver un esprit, rien de mieux qu'un bon Shaman ?

Après une introduction symphonique digne d'une super-production hollywoodienne (Ancient Winds), nous savourons tout le savoir-faire de la paire Miro/Paeth avec un son franchement fabuleux : puissance, avec une guitare rythmique acérée et une batterie monstrueuse (brillante mise en valeur de Ricardo Confessori), et clarté, avec les arrangements aux claviers nombreux laissant pourtant respirer l'essentiel. Le chant d'André s'avère, au fil des titres, plus agressif qu'a l'accoutumé (Time Will Come), probablement pour contre-balancer avec son chant très mélodique de Virgo, son projet solo. Il n'est pas sans évoquer celui d' Angel Cry, voir celui de Viper sur Theater Of Fate.
La comparaison s'arrête là, même si certaines chansons, comme la ballade Fairy Tales, semblent échappées du premier album des brésiliens, car c'est plutôt du côté de Holy Land qu'il faut regarder pour trouver des éléments de comparaisons avec Shaman. Shaman est pourtant moins progressif, la plupart des titres conservent tous une certaine puissance et les mélodies sont plus accessibles. Une des conséquences probables du jeu de Hugo Mariutti, le nouveau guitariste, nettement moins technique que la paire Loureiro/Bittencourt. Moins inventif aussi, mais plus direct, avec une panoplie de sons assez chaleureux, où les riffs puissants sont privilégiées par rapport aux rythmiques complexes d'Angra. La richesse des chansons de Shaman réside davantage dans la variété des sons : utilisation mesurée d'instruments symphoniques, des chœurs et diversité des sons de claviers alliés avec des éléments de musique traditionnelle sud-américaine (For Tomorrow par exemple).
Curieusement, là où nous attendions un album expérimental façon " World Music ", nous constatons que le groupe s'est appliqué à garder solidement un pied dans l'univers du Heavy Metal : d'ailleurs le dernier titre, Pride, avec la ligne mélodique du chant typiquement dans le style Helloween de Michael Kiske, Tobias Sammet vient épauler André pour une composition qui évoque irrésistiblement un Avantasia sous EPO.

Après avoir vu Shaman au festival de Colombes, je n'étais qu'a moitié convaincu par ce nouveau line-up dont l'unique guitariste peinait à remplacer les redoutables guitaristes d'Angra sur les anciens titres, et par les nouvelles compositions, finalement peu marquantes. Du travail a donc été accompli depuis car Ritual est exempt des quelques temps morts de Holy Land, avec une production proche de la perfection et dont les chansons sont globalement meilleures que sur Fireworks.
Le seul réel défaut, c'est le fait que nos amis guitaristes ne se régaleront sûrement pas autant qu'avec les albums de la déesse du feu : le dernier album, Rebirth, déborde de merveilleux solos. Ritual n'est pas la bombe d'innovation et d'originalité comme l'était Holy Land, mais s'imposera peut-être comme le meilleur album du groupe de part l'équilibre trouvé entre un certain exotisme et le caractère Heavy, qui n'est oublié sur aucun titre.
Comment-ça ce n'est que le premier album du groupe ? En êtes-vous vraiment certain ?
:-)

Titre favori :
Distant Thunder

Le groupe est composť de :
André Matos : chant
Ugo Mariutti : guitares
Luis Mariutti : basse
Ricardo Confessori : batterie

Site officiel :
http://www.shamanonline.cjb.net

 

 

 

 

 

 

 

Retour