Shadow Keep
Corruption Within
LMP

1 - Dark Tower - 4:40
2 - The Trial Of Your Betrayal - 4:58
3 - Mark Of The Usurper - 6:19
4 - Altar Of Madness - 4:42
5 - Corruption Within - 4:34
6 - Cast Out - 4:50
7 - Meta-Morale - 5:02
8 - The Silver Sword - 6:41
9 - Death : A New Horizon - 3:51
10 - Murder - 7:01
11 - Inner Sanctum

Après l'énorme succès de Iron Maiden, la grande forme de Saxon, le retour en force de Praying Mantis et les nouvelles formations comme Balance Of Power et Dragon Heart, le Heavy britannique serait-il en train de relever la tête ? A l'écoute de cet album de Shadow Keep, tout porte à croire que oui, même si le chanteur est d'origine belge, bien que résidant en Angleterre.

Le groupe évolue certes dans un Heavy moderne et agressif, mais ressemble un peu parfois un peu au Queensryche de The Warning et du premier mini CD, dont une reprise du Queen Of The Reich figure en fin d'album (et aussi disponible sur un tribute album dédié au groupe de Seattle). En fait, le côté agressif et alambiqué des compositions rappelle parfois encore plus le Crimson Glory des débuts avec un chant assez proche de Midnight, l'ancien chanteur du groupe américain. Corruption Within a été enregistré en Angleterre, au Thin Ice Studio par Karl Groom (Threshold) et sonne très bien, tout en puissance et clarté. Les lignes mélodiques sont peu évidentes à la première écoute mais ont l'avantage de sortir des sentiers battus.

Ce style a été plutôt bien représenté cette année par des formations de qualité comme Jacobs Dream, Mystic Force et les français de Syrinx : les amateurs du genre apprécieront probablement aussi Corruption Within, une première œuvre particulièrement soignée. Une alternative intéressante à la vague de métal mélodique qui sévie sur le vieux continent.

Titre Favori : Dark Tower

Le groupe est composé de :
Rogue M. : chant
Chris Allen : guitares
Nicki Robson : guitares
James Daley : basse
Dave Edwards : batterie

 

 

Retour