Stratovarius
Interview : Timo Kotipelto
Le 21 janvier 2000 à Paris


De passage à Paris, nous avons rencontré Timo Kotipelto, le très sympatique chanteur de Stratovarius pour la promo du nouvel album, "Infinite".

 

Stratovarius est un des groupes de métal le plus populaire en France, vous avez été élus le 4eme groupe préféré dans la revue Hard Rock Magazine pour l'année 98.
Penses-tu que la situation va encore évoluer cette année avec la sortie de " Infinite " ?

Je pense que le changement de label va aussi beaucoup apporter. La différence est déjà perceptible, car l'attention que nous porte les médias, comme par exemple, la présence du groupe en couverture sur les magazines ou la manière dont c'est déroulé notre dernier passage sur la scène de l'Elysée Montmartre, en octobre.

Racontes-nous comment c'est déroulé ce concert.

Et bien, nous étions en studio lorsqu'on nous a proposé cette date un peu spéciale. Enregistrer un album est quelque chose d'assez éprouvant, alors nous nous sommes dit : " OK, décompressons un peu et amusons-nous ".
Nous avons été très surpris de l'accueil et l'ambiance fantastique nous a transporté pendant tout le show. C'était très loin de ce que nous attendions de la part du public français. Bien sur, il y a eu cette tournée en première partie d'Angra, surtout cette date au Zénith, mais dans ce cas, nous ne savons jamais si le public est venu aussi un peu pour nous.

Dans quel pays avez-vous le plus de succès ?

Nous vendons beaucoup de disque chez nous, en Finlande, où notre dernier album est disque d'or, mais aussi au Japon. Nous marchons bien aussi dans les pays européens comme l'Allemagne, mais aussi en Amérique du sud, bien au contraire du royaume uni et des USA

Episode, Vision, Destiny, Infinte : que des titres d'album en un mot, pourquoi ?

C'est pour donner de la force au titre, pour représenter quelque chose de direct.

Pas comme Bal Sagoth ?

Qui est-ce ?

Un groupe qui fait du black Symphonique.

Et les titres sont longs ?

Oui, très très long, un peu comme…ça ! (Montrant le texte de présentation de l'album sur une affiche publicitaire).

(rire) Ha, ok…

La pochette de l'album avec les dauphins et les deux paysages à une signification particulière ?

(Montrant à son tour le dessin de la pochette sur l'affiche publicitaire) : tu vois, le paysage de droite représente plus ou moins le monde réel.

D'ailleurs on y voit un oiseau englué dans une nappe de pétrole.

Oui, pas mal de personnes l'on remarqué, mais il s'agit d'une coïncidence car le dessin à été réalisé en octobre par Derek Riggs.

Donc, sur le dessin de gauche, le paysage représente l'au-delà.
Entre les deux, l'infini sous la forme du symbole mathématique. Il y a, à ce sujet, une anecdote assez curieuse : quand Timo Tolkki et moi avons regardé le dessin la première fois, on s'est regardé et on s'est dit qu'en fait, le signe de l'infini, que Derek a mis verticalement pour séparer les deux univers, ressemblait plus à un " huit ". Infinite est en effet notre huitième album.

En Finlande, vous connaissez un large succès. La sortie d'un bon single est déterminant ?

Dans ce cas, il est diffusé principalement sur des radios spécialisées, mais plus rarement sur les grandes radios du pays. C'est pour ça que le single n'est pas vraiment déterminant pour le succès d'un album, et de plus, nous ne tenons pas particulièrement à ce genre de chose.

On ne risque pas de vous voir à l'Eurovision alors ?

L'eurovision ?

Un concours international ou chaque pays sont représentés par un groupe.

Je voix ce que tu veux dire (rire), non, nous ne somme pas intéressés.

Nightwish est en finale pour représenter la Finlande, le sais-tu ?

Oui, mais je n'ai pas encore écouté le titre composé pour l'occasion.

C'est juste la chanteuse, le claviériste et une sorte de boîte à rythme.

Je pense qu'ils veulent aboutir à une reconnaissance internationale, mais en ce qui nous concerne, ce n'est pas notre truc.

Depuis le succès du groupe dans votre pays, beaucoup de nouveaux groupes talentueux ont émergé : Children of Bodom, Nightwish et Sonata Arctica. Stratovarius serait-il l'initiateur de ce nouveau son Finlandais ?

Oui, je crois que l'on peut dire ça, il y a des éléments de Stratovarius dans la musique des groupes que tu viens de citer. Nous apprécions plus particulièrement Children of Bodom et Alexis Laîho, autant artistiquement, qu'humainement. Nightwish a énormément de succès aussi, et nous connaissons encore peu Sonata Arctica, mais nous savons qu'ils sont vraiment très heureux et impatients de partir en tournée avec nous et Rhapsody.
Tu sais, quand Stratovaius à commencé, on nous disait "ça ne marchera pas", et à force de travail, ça a fini par porter ses fruits, après pas mal d'albums. Maintenant, les choses ont changées chez nous, et tout est devenu possible, les groupes de metal peuvent désormais jouer au premiers plans car on sait que "ça peut marcher".

Que pensez-vous de Rhapsody ?

C'est un très bon groupe, ce qui fera à mon avis, une affiche très attractive et un challenge supplémentaire pour nous car ils sont aussi très attendus.

On parle un peu de l'album ?

Il commence par " hunting High and Low "…
C'est une chanson avec un refrain assez accrocheur. C'est aussi ce titre que l'on a choisi de sortir aussi en single. On a même enregistré un clip vidéo.

C'est un titre que tu as écrit ?

En effet, mais j'en ai juste composé les paroles.

Jens a composé un titre aussi ?

Oui, c'est " Glory of the World ", on peut le remarquer avec la mélodie au synthé omniprésente.

Dans Infinite, il y a des titres assez longs, non ?

Ce n'est pas vraiment nouveau, il y a souvent un titre long dans les albums de Stratovarius, sauf que là, il y en a deux. Mother Gaïa est une sorte de ballade coupée par un intermède à la Bohemian Rhapsody de Queen, avec un orchestre Symphonique. Infinity est un long morceau aussi.

Oui, c'est même un de mes titres préférés.

Vraiment ? C'est vrai que lorsque l'on a écouté le rendu après le mixage, nous avons été tous très enthousiastes. Un titre qui risque d'être fort en concert.

Merci Timo d'avoir répondu à mes questions.

De rien, et je voudrais remercier les fans français de leur soutient et nous leur donnons rendez-vous en mai pour la tournée, à bientôt !

 

Retour