Warrior
The Code Of Life
Nuclear Blast

1 - Day Of Reckoning
2 - Kill The Machine
3 - Standing
4 - We Are One
5 - Open Your Eyes
6 - Pantheon
7 - Code Of Life
8 - Soul Surviver
9 - The Endless Beginning
10 - The Fools' Theme
11 - Insignificance
12 - Retribution

L'actualité du chanteur Rob Rock n'a jamais été aussi intense depuis qu'il a quitté Impelliteri. Après un album solo (Rage Of Creation), le voici déjà de retour avec les vétérans de Warrior, ces derniers avait opéré un come-back en 98 avec leur deuxième album, Ancient Future, plus de 13 ans après le classique Fighting For The Earth (1985).

Curieusement, à l'écoute de ce Heavy moderne, on se dit que finalement il correspond plus a ce que l'on attendait de sa collaboration avec Roy Z (Dickinson, Halford) sur Rage Of Creation, même si ce dernier à participé à l'écriture du titre Day Of Reckoning tout comme Bruce Dickinson, crédité sur We Are One.
Moderne, The Code Of Life l'est assurément, non pas par l'ajout d'artifices synthétiques mais par l'aspect mécanique très Heavy de l'ensemble, un peu à la manière de Nevermore ou Blaze avec des riffs que ne renierait pas Tony Iommi. Rob Rock est encore une fois monstrueux et c'est peu-être la première fois qu'il participe a un album sans en faire du "Rob Hard Rock". En effet, que ce soit avec Axel Rudi Pell (le très bon Nasty Reputation), Impelliteri (Eye Of The Hurricane) ou en solo, son chant si particulier et si puissant à tendance à tout écraser pour arriver finalement à un résultats quasiment identique à chaque fois. Avec Warrior, le style des compositions et le son se détachent assez des ces participations habituelles ce qui a du forcer le personnage à s'adapter, plutôt que la musique soit construite autour de sa voix.
Les titres vont du plus classiques comme The Day Of Reckoning, The Code Of Life ou le très "Black Sabbath" Open Your Eyes auxquels se succèdent des hymnes poids-lourds brillants (le fantastique Kill The Machine et We Are One) et d'autres compositions sortant des sentiers du Heavy traditionnel (l'épique The Endless Beginning). La production sert à merveille la puissance du chant et la rigueur de la rythmique et souligne sobrement les solos de guitares, peu envahissants mais plutôt réussis : on devine même parfois l'influence discrète d'une certain Uli Jon Roth (ex-Scorpions) car les mélodies, l'intensité et la chaleur du son importent ici au moins autant que le nombre de notes.

Ce Code Of Life est absolument excellent et contient un nombre non négligeable d'hymnes d'une puissance inouïe. Une excellente surprise qui, avec le nouveau Racer X, prend un peu de cours les pronostiques du début de l'année qui n'envisageait pas que ces reformations de vétérans rivaliseraient avec les Savatage, Avantasia, Kamelot et autres Iced Earth !

Titre favori : Kill The Machine

 

Le groupe est composť de :
Rob Rock : chant
Joe Floyd : guitares
Mick Perez : guitares
Simon Oliver : basse
Dave DuCey : batterie

Discographie :
Fighting For The Earth - 1985
Ancient Future - 1998
The Code Of Life - 2001

Site officiel de Rob Rock :
http://www.robrock.com

 

 

 

 

Retour